mai 10

20

15 postulants pour 3 places

Posté sous la rubrique EuroSkills,WorldSkills.
Pas de réaction. Imprimer cet article.

À peine de retour de Rio, il a fallu remettre l’ouvrage sur le métier et reprendre la chasse aux candidats. Cette année, c’est l’EuroSkills de Lisbonne qui est notre objectif. Comme pour WorldSkills, nous sélectionnerons les représentants beleges pour les catégories Arts graphiques et Imprimerie mais aussi, pour la première fois, pour Web design. À EuroSkills, tout se fait en équipe et, dans notre cas, ces trois métiers devront travailler ensemble.

Nous organisions donc les 3 finales les 7 et 8 mai dernier. En infographie, le niveau fut très bon et les premiers finissent dans un mouchoir de poche… mais les résultats sont encore secrets jusqu’à ce soir où ils seront annoncés publiquement au Cepegra. Quelques images en attendant :

Imprimerie

Comme d’habitude, l’infographie n’était pas la seule discipline représentée : en imprimerie, cinq concurrents se sont disputé le ticket pour Lisbonne. En web design, les finalistes n’étaient que trois…

Sophie_Mathieu

Sophie, la plus expérimentée des sept candidats d’infographie, est passée par Saint-Luc Liège et, de façon plus éphémère, par l’ERG à Bruxelles. Elle travaille à présent pour une petite agence de pub d’Ottignies. À L’arrière-plan, Mathieu défend les couleurs de l’IATA. Il est le seul représentant de l’enseignement secondaire dans cette catégorie.

Nathalie

Nathalie a suivi une formation au cepegra après des études à l’IRAM. Elle s’est révélée redoutablement efficace.

Gaetan

Le parcours de Gaëtan est plus atypique… Après un bac à Francisco Ferrer, il est actuellement à l’IRAM. Sur un plan purement graphique, il a fait du très bon boulot.

Antoine

En deuxième année à l’IRAM, Antoine s’était, comme son frère jumeau, qualifié à la fois pour la finale d’infographie et pour celle de web design. Il a préféré la première option…

Alexis

Même école et année d’étude pour Alexis qui complète l’habituelle cohorte d’étudiants de Mons. Elle est la plus jeune participante.

Johana

Quant à Johana, elle espérait faire aussi bien que l’année dernière et empocher son billet pour EuroSkills après avoir brillé à WorldSkills en septembre dernier. Lourde tâche vu le niveau des participants de cette année, malgré l’absence des deux pré-sélectionnées du CAD.

Comme d’habitude, la finale comportait deux épreuves : packaging et design graphique. Les conditions de travail étaient également similaires à celles des éditions précédentes : une durée maximale de 6 heures, pas de documentation ni d’accès à internet et une charge de travail plutôt importante…

Affiche_Gaetan

Le second jour, les candidats devaient produire un logo, une affiche et un ticket d’entrée pour une expo consacrée aux batraciens et à leur vie trépidante. Gaëtan s’en est plutôt bien sorti…

Ticket_Sophie

Sur le même sujet, le ticket d’entrée de Sophie n’était pas mal non plus.

Les commentaires sont terminés.