nov 07

8

Shinjuku au pas de course

Posté sous la rubrique Voyage au Japon,WorldSkills.
Pas de réaction. Imprimer cet article.

J’avais relevé de nombreuses choses à voir à Shinjuku mais finalement, je n’ai fait qu’y passer. Un dernier crochet m’a amené à Shibuya, un des temples de la mode où une foule impressionnate se presse devant les vitrines des magasins.

Gratte-ciel à Shinjuku

Alors qu’une grande partie de Tokyo est constituée de bâtiments relativement modestes, Shinjuku est le royaume des immeubles vertigineux. La tour NTT DoCoMo, à la limite de Yoyogi, culmine à 240 mètres.

L’Hôtel de ville de Tokyo

Les tours jumelles de l’Hôtel de ville de Tokyo, de l’architecte japonais Kenzo Tange, font partie des immeubles emblématiques de la ville. Leurs 243 mètres de haut abritent 35 000 fonctionnaires.

Une cycliste

A Tokyo, les cyclistes ne sont pas omniprésents comme à Kyoto mais on en rencontre néanmoins beaucoup, même dans les quartiers les plus high tech.

Une autre cycliste, au milieu des boulevards

Pourtant, se frayer un passage dans le flot de la circulation ou sur les trottoirs bondés ne doit pas être facile.

shinjuku5.jpg

Une fois la nuit tombée, certains quartiers de Shinjuku prennent des airs de Las Vegas.

Shibuya crossing

À deux pas de là, à Shibuya, des milliers de piétons se lancent à l’assault des plus grands passages cloutés du monde à chaque fois que les feux passent au vert. Ici encore, écrans géants et néons déchirent la nuit.

Les commentaires sont terminés.