nov 08

2

Votez Gotham

Posté sous la rubrique Divers.
Pas de réaction. Imprimer cet article.

Tous les quatre ans, les ingrédients des logos de campagne sont à peu près les mêmes : le nom du candidat accompagné ou non de celui de son colistier ; trois couleurs de base, le bleu, le rouge et le blanc à utiliser obligatoirement ou presque ; quelques élements graphiques incontournables comme les étoiles ou les rayures du drapeau américain.

C’est sans doute la simplicité de cette exercice imposé qui en fait l’intérêt. Comment les candidats à la présidentielle vont-ils accomoder cette recette à leur sauce ? Comment, avec des moyens visuels aussi limités et codifiés, parviendront-ils à transmettre leur message et à imposer leur style ?

Le choix de la police Gotham et l’utilisation à la fois originale et pertinente des symboles classiques (les rayures transformées en champs) ont été salués par de nombreux observateurs.

En 2004, l’amateurisme régnait en maître : indignes de l’enjeu du scrutin, les stickers de campagne téléchargeables sur les sites de Bush et Kerry n’étaient que partiellement vectorisés (et risquaient donc de mal s’imprimer sur l’Epson, la HP ou la Canon de leurs supporters). Des deux, celui du perdant démocrate, était de loin le moins efficace et comportait un drapeau américain en image bitmap tout juste bon à figurer dans un collection de cliparts bon marché. Vous pouvez en voir une petite comparaison ici.

Cette année, le résultat est bien plus professionnel. Il suffit de visiter le site d’Obama pour voir avec quel soin les différents documents disponibles ont été préparés. Et si le sénateur de l’Illinois remporte la majorité des suffrages chez les graphistes, on ne peut pas dire que McCain se soit planté pour autant. Comme chaque fois, les commentaires plus ou moins éclairés ont été nombreux sur la toile. Petite revue de presse à deux jours du scrutin :

Karrie Jacobs se livre à une petite analyse des logos des finalistes en y ajoutant Clinton et Edwards.

Même exercice dans les colonnes de l’excellent quotidien The Boston Globe qui se montre encore plus ambitieux dans un papier qui y ajoute Huckabee, Romney et Giuliani.

Quant au site Logoblink, il liste la totalité des logos de tous les scrutins présidentiels depuis 1960. Une belle collection d’autant plus intéressante que les éléments de base (contenu, couleurs, ajouts graphiques) restent forcément très similaires.

Dans A font a font we can believe in, le blog du film Helvetica nous donne quelques explications sur le choix de Gotham comme police principale pour la campagne de Barack Obama…

… et Tobias Frere-Jones et Jonhatan Hoefler, les heureux créateurs de cette typo, nous en disent un peu plus dans un court article sur Obama et un autre sur Clinton et McCain. Ne manquez pas leurs détournement des flyers de campagne…

L’avis de graphistes est également sollicité par le New York Times. Le prestigieux journal a demandé à une série de web designers (parmi lesquels Hillman Curtis ou Jason Santa Maria) ce qu’ils pensaient des sites web des deux présidentiables.

Même travail mais en français sur le site Witamin. Malheureusement, la comparaison date de février. Aujourd’hui, on peut noter que le site d’Hillary Clinton ne soutient que très discrètement son rival démocrate et préfère se concentrer sur la récolte des fonds destinés rembourser ses dettes de campagne…

BrandChannel va plus loin dans son analyse et dissèque les stratégies de « branding » d’Obama et McCain. Pour ceux qu’un long PDF en anglais rebute, un résumé traduit en français est aussi disponible.

Un peu moins graphique et sérieux, le Huffington Post a publié durant les primaires un billet intitulé Obama’s a Mac, (Hillary) Clinton’s a PC. La vieille guerre des OS adaptée au duel fratricide des deux favoris démocrates ?

Pour terminer, un petit détour par Wassup 2008,  le remake de la pub Budweiser d’il y a quelques années. Une certaine vision de l’héritage laissé par Bush…

Update : après la victoire, certains se lancent dans les rétrospectives et publient un tour d’horizon des graphismes de la campagne du vainqueur.

Update #2 : le sujet continue à susciter des commentaires. Le blog www.logodesignlove.com vient de publier une interview de Sol Sender, le créateur du logo. Il nous y dévoile tout le processus créatif qui a mené au résultat qu’on connaît. Un artice plus complet est également disponible sur le site de VSA Partners, le nouvel employeur de Sol Sender. À ne pas manquer.

Les commentaires sont terminés.